Le travail à l'atelier

Les altérations et traitements proposés

 

Le travail de l'atelier

La peinture

- La préparation ou enduit :
Les maladies les plus fréquentes de l’enduit sont le soulèvement localisé ou généralisé et la pulvérulence, dûs surtout à l’humidité ou à des changements hygrométriques.
 
- La couche picturale :
Les altérations de la pellicule picturale sont le plus souvent liées à celles de la préparation du support : soulèvement avec cloques ou chutes d’écaille créant ainsi des lacunes.
Une maladie grave, propre à cette couche picturale est le dédoublement entre elles de deux couches superposées : le clivage ; il est provoqué par différents facteurs tels que la dilatation et la contraction du support, la contraction du vernis.