L'atelier

Après une formation au Centre International de Restauration de tableaux, Martine Brethes ouvre les portes de l'atelier en 1999

Ouvert du lundi au samedi sur rendez-vous. Possibilités de déplacements, devis.

La restauration

Historique

La conservation et la restauration sont aussi anciennes que l’œuvre d’art car le processus de dégradation est engagé dès la création. Depuis l’Antiquité, il est fait état de restauration : Pline l’Ancien et Vitruve relatent déjà de transport de fresques..

 

En Savoir Plus
 

L'atelier

Le Restaurateur

Le restaurateur a le devoir de respecter le tableau; c'est à dire qu'il doit intervenir au minimum pour garder au maximum le tableau dans son état d'origine. Son passage doit rester le plus discret possible

Responsabilité

Responsabilité

Le restaurateur a la responsabilité d’ôter ou de conserver les restaurations que nos prédécesseurs ont fait subir au tableau. Dans le cas où les modifications du tableau sont irréversilbles, l’état de l’œuvre est impossible à rétablir. Pour ne pas se laisser tenter par des restaurations abusives, le restaurateur doit avoir un certain nombre de qualités :

  • - L’honnêteté intellectuelle - pour éviter la subjectivité du goût personnel.
  • - La patience - face à la minutie du travail.
  • - Le goût du soin
  • - Le sens des couleurs
  • - Une solide culture artistique
  • - L’imagination pour être capable de recréer dans leur totalité des formes effacées.

Pluridisciplinarité

Pluridisciplinarité

Un tableau est composé de plusieurs matériaux :

  • - Le support généralement encollé (qui peut être, le plus fréquemment de toile ou de bois mais aussi de cuivre, de zinc, de cuir….)
  • - La préparation blanche ou colorée composée d’un liant et d’une charge, qui en rend la surface plus ou moins lisse, apte à recevoir les couleurs.
  • - La couche picturale composée d’un pigment et d’un liant, peut être posée en empâtement, ou en fines couches superposées selon la volonté de l’artiste.
  • - Le vernis qui sert de couche protectrice. Il subit en premier les agressions extérieures, les altérations dues à l’atmosphère. De plus, une connaissance en histoire de l’art est également indispensable à l’approche générale de l’œuvre à restaurer.

La Reversibilité

La Reversibilité

Toute restauration doit être une proposition de solution

Les méthodes choisies et les matériaux utilisés doivent être réversibles, c’est à dire pouvoir à tous moments être retirés sans dommages pour l’original.

  • La réversibilité sous-entend que nous devons laisser à nos successeurs une situation qui ne soit pas bloquée, sur laquelle ils pourront agir librement au point de pouvoir annuler complètement notre passage.

  •